Top
 

Le Dianabol

Le Dianabol

Tout savoir sur le Dianabol : composition, effets et alternative légale

Le Dianabol (méthandrosténolone) est un stéroide anabolisant très connu des adeptes de musculation. Se présentant sous forme orale, il est utilisé par les haltérophiles désirant prendre de la masse musculaire et gagner en force physique.

C’est surtout son rôle précurseur dans la prise de substance anabolisante pour améliorer les performances physiques des athlètes qui explique sa popularité. Le Dianabol a en effet ouvert la voie à l’usage des stéroides dans le sport, avant qu’ils ne soient interdits dans le cadre des compétitions sportives. Puis rendus illégaux par de nombreux états, dont la France.

Dans cet article, nous allons donc vous présenter les effets du Dianabol et sa fonction dans le cadre de la musculation (et du sport en général). Cependant, il faut également tenir compte de son impact néfaste sur la santé. Nous vous présenterons donc une alternative légale et parfaitement sûre, le Dianabol de HI-Tech Pharmaceuticals, à consommer en conclusion de ce guide complet sur le Dianabol.

Petite histoire du Dianabol (méthandrosténolone)

Le Dianabol fait partie des premiers stéroides anabolisants qui ont été développés pour booster les performances physiques des sportifs. Si d’autres composés ont été à l’origine prescrits dans le cadre de thérapies médicales (notamment contre les cancers et l’épidémie du sida), le dianabol a été presque exclusivement utilisé dans le sport.

En effet, le Dianabol a été utilisé pour la première fois dans le début des années 1940 par les athlètes soviètes. En effet, sa composition riche en testostérone a, à l’époque, permis à l’Union Soviétique de prendre une large avance sur les autres nations dans le cadre des Jeux Olympiques.

C’est d’ailleurs un médecin américain, formé par des confrères russes, qui a rapporté aux Etats-Unis le principe d’injecter à faible dose de la testostérone sur 3 sportifs de son équipe. Mais aussi sur lui-même. Résultats, tous ont pris de manière spectaculaire de la masse musculaire. Et boosté leurs performances physiques. Le problème est que cette technique présentait de nombreux effets secondaires.

De la popularité à l’illégalité

D’où la création d’une substance synthétique moins nocive, qui sera commercialisée dès 1958 sous l’appellation de Dianabol. Un composé qui permettait de préserver les propriétés anabolisantes de la testostérone. Tout en réduisant son androgénicité. Le Dianabol (méthandrosténolone) a ainsi permis aux américains de reprendre le dessus sur les compétiteurs russes. Avant de se populariser plus largement dans la communauté culturiste aux USA, puis dans le reste du monde.

Peu après être apparu sur le marché, le Dianabol a été la cible de la FDA (Food and Drug Administration) qui souhaitait mettre en avant ses fonctions thérapeutiques. Notamment pour traiter l’ostéoporose. 20 ans plus tard, elle lui a pourtant retiré cette autorisation et interdit la vente du Dianabol sur le marché américain. Il n’est donc plus produit aux Etats-Unis et ne se trouve qu’au marché noir.

Quels sont les effets du Dianabol (méthandrosténolone) ?

Passons maintenant aux effets du Dianabol sur le corps humain. Il s’agit d’un stéroide oral (bien qu’on puisse le trouver sous forme d’injection). Il s’agit d’un dérivé de la testostérone auquel est ajouté du carbone réduit à son 17e degré afin d’éviter qu’il n’est un effet androgénique trop important.

Le Dianabol est également connu comme un anabolisant particulièrement puissant du fait de sa très faible liaison avec la protéine qui relie le sérum. Il permet donc très concrètement de booster votre synthèse protéique et va permettre à votre organisme de produire plus rapidement de nouvelles cellules. Qui à leur tour vont favoriser le métabolisme de vos protéines.

Or, ce sont les protéines qui composent en grande partie vos tissus musculaires. Le Dianabol a donc pour principal effet d’aider les sportifs à prendre de la masse musculaire. Des gains qui sont non seulement beaucoup plus importants. Mais surtout plus rapide.

L’autre effet intéressant du Dianabol pour les sportifs est qu’il facilite la rétention de l’azote concentré par votre organisme. Or, il s’agit d’un composé essentiel de vos muscles (à 15 %). Retenir l’azote permet également d’éviter le catabolisme, ou la destruction de vos cellules et donc de votre masse musculaire.

Pour finir, le dernier effet intéressant du Dianabol pour les sportifs est qu’il permet d’augmenter votre taux d’insuline. Ce qui va permettre de fournir à votre corps l’énergie nécessaire pour soutenir un effort physique intense (comme l’haltérophilie). Le Dianabol permet donc de gagner en endurance. Et donc d’augmenter l’intensité et l’ampleur de vos sessions de musculation. Ou d’une autre discipline nécessitant de l’endurance (comme la course à pieds).

Que disent les spécialistes ?

Comme nous allons le voir plus bas, le Dianabol (méthandrosténolone) n’a pas que des effets « positifs » sur l’organisme. En effet, il va également augmenter votre pression sanguine et peut se révéler nocifs pour le foie. Des études ont donc été menées très tôt sur des athlètes afin de trouver une posologie qui permettrait de limiter ses effets secondaires. Menée dans les années 1980, elle consistait à injecter de 100 mgs de Dianabol par jour à des sujets pratiquant la musculation.

Cette posologie, suivie sur une période de 6 semaines a permis de mettre en avant des gains de masse musculaire sèche spectaculaire sur les sujets du test. En moyenne, ils auraient pris de 2 à 7 kilos de muscle, sans que leur graisse corporelle n’augmente elle aussi.

Cependant, ce ne sont pas les seuls effets observés chez les sportifs. En effet, cette étude a également démontré les effets néfastes du Dianabol sur la production naturelle de testostérone (qui a chuté de 40 %). Ou encore le plasma GH (qui aurait diminué d’un tiers).

>> Achetez une alternative légale au Dianabol <<

Quels sont ses effets secondaires ?

Comme on a pu déjà le voir, le Dianabol (méthandrosténolone) n’est aujourd’hui plus autorisé aux Etats-Unis, mais aussi un peu partout dans le monde. C’est que son utilisation peut provoquer des effets néfastes sur votre organisme. Même s’il ne s’agit pas du stéroide le plus nocif pour votre santé, il peut engendrer de nombreuses complications. Voici les principaux.

Les effets estrogéniques

Du fait même de sa composition, dans laquelle on retrouve le méthylestradiol, il faut s’attendre à un impact estrogénique du Dianabol sur les sportifs utilisant ce stéroide anabolisant. Concrètement, cela peut se traduire par de la rétention d’eau qui peut favoriser votre hypertension artérielle. Un effet secondaire très répandu chez les haltérophiles se supplémentant en Dianabol.

Autre effet estrogénique classique du Dianabol : la gynécomastie. Ce phénomène se traduit par l’apparition de « man boobs » chez les sportifs masculins. Le plus souvent du jour au lendemain. Des études suggèrent que la prise d’anti-oestrogène permettrait de limiter ses effets secondaires. Les Inhibiteurs de l’aromatase (ou IA) seraient également efficaces pour éviter l’aromatisation et diminuer les niveaux d’oestrogène. Cependant, les IA auront un autre effet négatif sur votre santé, en augmentant votre taux de mauvais cholestérol.

L’impact androgénique du Dianabol (méthandrosténolone)

Le Dianabol peut également avoir des effets androgènes qui peuvent être assez désagréables. En effet, la prise de ce stéroide anabolisant peut provoquer l’apparition d’une pilosité importante, de problèmes de peau. Mais aussi accélérer la chute de vos cheveux (en particulier chez les hommes prédisposés à la calvitie).

De la même manière, le Dianabol aura un impact virilisant chez les femmes prenant ce stéroide. Elles doivent en effet craindre la croissance anormale de leur poil, le développement d’une voix plus grave. Et une excroissance de leur clitoris. Le problème est que ces effets secondaires peuvent même se manifester en prenant des doses très faibles de Dianabol. Et il est donc fortement déconseillé aux sportives de se tourner vers un produit avec une telle activité androgénique.

L’impact cardiovasculaire

Mais le plus problématique avec le Dianabol (méthandrosténolone) est qu’il peut avoir un impact très négatif sur vos fonctions cardiovasculaire. A commencé par une nette augmentation de votre taux de cholestérol. Le Dianabol va en effet supprimer votre bon cholestérol, et augmenter le mauvais de manière significative. Il est donc particulièrement important pour les personnes prenant du Dianabol de surveiller et gérer de très près leur cholestérol pour éviter un impact irréversible.

Prendre du Dianabol sur une longue période peut également boucher les artères en provoquant une accumulation de plaque. La pression supplémentaire que va exercer le cholestérol sur vos vaisseaux sanguins peut également se révéler dangereuse. Et augmenter les risques de pression artérielle. Il est donc conseillé d’adopter un régime alimentaire sain riche en acide gras), et d’éviter ce type de stéroide pour les personnes ayant déjà un problème d’hypertension artérielle.

L’effet du Dianabol (méthandrosténolone) sur votre niveau de testostérone

Un autre effet négatif du Dianabol sur l’organisme (partagé par tous les stéroides anabolisants) est d’inhiber la production naturelle de testostérone par votre corps. Le problème est qu’avec le Dianabol, ce risque est très prononcé. Et il est d’ailleurs conseillés aux sportifs prenant du Dianabol de l’associer à de la testostérone exogène.

Sans cette précaution, il est fort probable de souffrir d’un taux de testostérone anormalement faible. Ce qui peut malheureusement être irréversible. En effet, une baisse de votre production de cette hormone liée à la virilité peut se solder par une baisse de votre libido. Mais aussi l’atrophie de vos testicules et des problèmes de fertilité (puisque votre corps va produire moins de spermatozoïdes).

Cet effet sur la testostérone explique également les risques de « dépendance » que peuvent créer de manière générale les stéroides. En effet, en inhibant la production de testostérone, certains peuvent tenter de pallier ce manque en continuant de prendre des stéroides sur une période trop longue. Hors, la seule manière de limiter cet effet secondaire est de prendre de la testostérone exogène en complément.

Et de mise sur une récupération naturelle, qui est souvent lente. Elle peut prendre en effet plusieurs mois. Et passera nécessairement par un plan de traitement post-cycle à base d’hormones de croissance comme du Nolyvadex ou du Clomid. Cela ne permettra pas cependant pas de revenir à vos niveaux initiaux. Mais simplement à retrouver assez de testostérone pour que votre corps fonctionne normalement.

Comment se procurer légalement du Dianabol ?

Les effets secondaires du Dianabol (méthandrosténolone) explique donc que ce stéroide, considéré comme dangereux par les autorités sanitaires de nombreux pays, ne puissent plus être vendu ni consommé légalement. Heureusement, il existe un substitut légal au Dianabol : le Dianabol de Hi-tech Pharmaceuticals. Passer par ce revendeur bien connu permet également d’éviter les contrefaçons, qui peuvent être encore plus nocives pour votre santé.

Sa formule imite les effets du Dianabol, en augmentant la rétention de l’azote. Il permet donc de favoriser l’état anabolique, nécessaire pour développer vos tissus musculaires, et permettre des gains rapides de force. Il imitera également un autre effet du Dianabol très intéressant pour les sportifs. A savoir l’accélération de la synthèse des protéines, qui favorise la récupération et réparation du muscle après l’effort.

Le Dianabol vous permettra notamment de prendre du muscle. Mais aussi de gagner en force physique, à condition d’alterner les cycles de prise afin de favoriser des gains continus. Il est conseillé également de combiner le Dianabol avec d’autres composant anabolisants comme l’Androdiol, le Anavar ou le 1-Testosterone.

La posologie conseillée

En ce qui concerne la posologie du Dianabol, il est conseillé de prendre 3 gélules par jour. Une boite en contenant 60, elle vous tiendra donc pour un cycle de 20 jours.

Vous devrez prendre votre comprimé avec vos repas. Pour les jours d’entrainement, prenez-les plutôt 40 minutes après avoir quitté la table. Et associez le Dianabol a une alimentation saine et équilibrée pour favoriser une prise de masse musculaire maigre.

Votre cycle ne devra cependant pas dépasser 2 mois. Et respectez une pause de 10 jours entre chaque cycle de Dianabol.

Les avantages du Dianabol

Le principal avantage du Dianabol est d’être une alternative sûre et légale à l’un des stéroides anabolisants les plus populaires : le Dianabol (méthandrosténolone). En effet, le Dianabol n’est pas toxique pour votre foie, ni pour vos reins. De plus, il n’augmentera pas votre pression artérielle.

En plus de permettre de prendre du muscle rapide (dans le premier mois), mais aussi de gagner en force et endurance, ce produit ne nécessite pas d’ordonnance. Et doit être pris oralement (vous n’aurez donc pas besoin de vous l’injecter).

>> Achetez maintenant une alternative légale au Dianabol <<